retour vers le sommaire  
 
 
 

"Souvenez-vous bien du but principal
qui est la prolongation de la vie
et le non-vieillissement."

Wu Yuxiang

 

"L'art du combat à mains nues(Chuan) pour atteindre le Faîte Suprême(Taï) par l'énergie (Chi ou Qii)" est considéré depuis longtemps par les chinois comme un art martial (wushu) de longue vie. Art martial, car tous les gestes sont issus des techniques de combat, et art de longue vie car l'énergie interne (Qi), contrairement à la force musculaire, se développe avec l'âge pour renforcer le corps. La qualité de la pratique s'améliore donc avec les années au lieu de décroître comme cela arrive normalement dans toutes les disciplines sportives.

Le Taï Chi Chuan est une application de la forme et des principes de l'univers (Taï Chi), lui-même reposant sur les notions d'opposition et de complémentarité entre Yin et Yang. Les enchaînements du Taï Chi Chuan, qui peuvent être répétés en boucle à l'infini, articulent les forces contraires: tirer/pousser, saisir/repousser, parer/envelopper, avant/arrière, haut/bas... et mobilisent le schéma corporel dans des dimensions inhabituelles avec une coordination cerveau droit/cerveau gauche, diagonale D/ diagonale G. Il existe différentes formes allant de 24 à 108 mouvements associés à une respiration. Séparées en trois parties (terre, homme, ciel), ces séquences de mouvements sont étroitement associées aux exercices de Qi Gong; elles ont la même action tant sur le drainage lymphatique que sur la statique vertébrale et permettent d'ouvrir les méridiens utilisés par le Chi intérieur pour le mettre en relation avec le Chi extérieur. De fait, le Taï Chi Chuan est un Qi Gong en mouvement.

Comme le travail de l'énergie intérieure et du souffle joue un rôle considérable, le Taï Chi Chuan est répertorié en tant que style interne. Cependant, comme les styles externes (Shaolin Chuan), il a pour but le renforcement durable du corps et le développement de l'esprit. Par la lenteur, on vise la rapidité; par la souplesse, on apprend le lâcher prise (Wu Wei); par la fuidité de l'enchaînement, on développe l'unité du corps et de l'esprit, si importante en combat comme dans la vie de tous les jours; par l'obéissance au rythme respiratoire, on peut contempler et d'agir simultanément, l'attention n'étant jamais interrompue.

Le Taï Chi Chuan s'adresse à un public en quête d'un bien-être intérieur qui permet de vivre dans l'ici et maintenant.